Palette de manutention et logistique

Devis en ligne neuf et occasion

Tél : 02 41 43 60 00

Le circuit d'élimination et de valorisation des palettes de bois usagées

Pour télécharger la version complète au format PDF de l'étude réalisée par Mikaël SACHOT, cliquez ici.

Production de broyat

1- Définitions et caractéristiques

Le broyat est le résultat de la transformation d'un produit structuré, en l'occurence la palette, en un ensemble d'éléments de petites tailles qui s'apparentent à des plaquettes de bois dont la granulométrie varie en fonction du type de broyeur utilisé.

Le broyat permet une utilisation en tant que bois énergie ou suivant différentes valorisations matières. Il constitue une matière première prête à l'emploi, dont la manipulation aisée la rend admissible par de nombreuses filières.

Le broyat de palettes se définit par un certains nombre de caractéristiques (essence, granulométrie, humidité,...).

a/ Les essences

Les bois résineux et les feuillus tendres, du fait de leur prédominance dans les essences utilisées pour la fabrication de palettes,apparaissent en forte proportion dans le broyat.
Toutefois, compte tenu des nombreux échanges internationnaux, le broyat peut être composé pour une faible part, d'essences étrangères à celles couramment utilisées en France (pin radiata, eucalyptus,...).

b/ Humidité

Il est tout à fait exceptionnel de produire du broyat à partir de palettes très humides, car, par définition, les palettes servant à la production de broyat sont déjà usagées. a titre indicatif, au bout de six mois d'utilisation, l'humidité de la palette peut chuter aux alentours de 20 à 25%.

c/ Granulométrie

La granulométrie du broyat de palettes est influencée par la nature des valorisations envisagées (granulométrie principalement inférieure à 4 cm, dans certains cas jusqu'à 10 cm).

2- Filières de valorisation du broyat de palettes

On distingue deux types de valorisation :

  • la valorisation énergétique
  • la valorisation matière

a/ La valorisation énergétique

La combustion à des fins énergétiques peut se faire sur le site générateur lui-même ou dans des bâtiments à usage collectif (bâtiments communaux, hôpitaux, lycées, groupes de logements). Dans ce cas, la distribution d'énergie s'effectue par l'intermédiaire d'un réseau de chaleur.

Le potentiel énergétique d'un combustible se déf!nit par son PCI (pouvoir calorifique intrasèque). Le pouvoir calorifique est la quantité de chaleur dégagée par la combustion complète d'une unité de masse ou de volume de celui-ci. Le pouvoir calorifique varie beaucoup en fonction de l'humidité du combustible. Plus le produit est humide, plus son PCI est faible. Concernant le bois, quelles que soient les essences et sa nature, le PCI est sensiblement le même à taux d'humidité égal.

Les chaufferies collectives constituent le seul réel débouché pour le broyat de palettes en termes de valorisation énergétique.
Ces chaufferies équipent des établissements de différentes natures (lycées, hôpitaux, piscine, HLM,...), susceptibles d'employer le broyat à des fins de chauffage, ou pour la production d'énergie entrant dans un process de fabrication.

Les approvisionnements de ces installations sont constitués pour l'essentiel de sous-produits de scieries : écorces et sciures mais aussi des chutes de fabrication (copeaux,...).

broyat de palettes

La solution consistant à valoriser le broyat de palettes à travers des installations de combustion fonctionnant au bois présente un intérêt économique certain, puisqu'elle redonne une valeur économique positive à un déchet d'emballage. Cependant, jusqu'à présent la palette n'a jamais été un produit conçu pour constituer, en fin de vie, un combustible.

A ce titre, elle peut contenir des substances chimiques issues de traitements antifongiques ou de contacts occasionnels avec les produits transportés. Durant la vie des palettes ainsi traitées, les différents produits peuvent se dégrader progressivement, voire être délavés lors d'un stockage à l'extérieur.

Pour le broyat de palettes, une éventuelle assimilation à un combustible nécessite de connaître ses caractéristiques physico-chimiques et toxicologiques, notamment afin de mieux connaître la composition des gaz résultant de sa combustion. Les résultats ont montré que le broyat de palettes était très proche du broyat de bois brut quant aux rejets de combustion.

Aujourd'hui, le broyat de palettes est employé dans un nombre limité de chaufferies collectives. Environ 35% de la production nationale de broyat seraient ainsi utiliser à des fins énergétiques.

b/ La valorisation matière

La valorisation matière comporte le réemploi, le recyclage, le recyclage organique.On distingue en fait deux sortes de valorisation matière pour la palette de bois:

La valorisation matière par réemploi d'éléments sains (planches, dés, chevrons).

Ces éléments sains récupérés lors du démontage d'une palette usagées non-économiquement réparable, ou d'une palette en bon état ou potentiellement réparable qui, compte tenu de ses caractéristiques (hors format
standard), ne convient plus aux exigences ni aux besoins du marché, sont ensuite utilisés pour la babrication de nouvelles palettes ou la réparation des palettes partiellement dégradées.

La valorisation matière par la production de broyat.

Le broyat de palettes de bois est actuellement, principalement valorisé comme matière première dans la fabrication de panneaux de particules et, de façon plus marginale, dans la production de bois moulé. Cependant ces dernières années, sont apparus divers procédés de valorisations matière qui tendent aujourd'hui à se développer tels que l'utilisation du broyat de palettes en tant que mulch coloré, compost, ... .

  •  Le panneau de particules
  • Le panneau de particules est un matériau en plaques.
    Il est composé de copeaux et de particules de bois encollées avec des résines thermodurcissables polymérisées lors du pressage à haute température.

    Lancés en 1940, les panneaux de particules on été développés pour utiliser les déchets de bois. Ils ont été rendus possibles par la fabrication de nouvelles colles.

    Suite à la pénurie de colle végétale et animale durant la première guerre mondiale, les chimistes ont étudié de nouveaux produits tels que les colles urée-formol, résorcine et phénol formol (produits issus de la fabrication industrielle du formol vers 1900). Ces colles ont été commercialisées dans les années 30 et ont rendu possible le développement de nombreux produits dérivés du bois et en particulier des panneaux de particules.

    application : Le panneau de particules est adapté à la fois aux emplois en structure (parois, planchers et toitures), en agencement et en ameublement.

    Mais alors qu'il s'est imposé largement comme panneau économique dans le mobilier ou dans le bâtiment, le panneau de particules a toujours eu du mal à trouver une expression originale. La petite dimension des particules le fragilise dès qu'il n'est plus plan et les chants (côté le plus étroit, suivant la longueur d'une pièce à angle droit), s'ils ne sont pas protégés, sont friables. Quant à la texture même du matériau, elle reste empreinte de l'idée de sciure, c'est-à-dire de sous produit.

    On conçoit donc aisément que ce matériau ait été et continue d'être largement recouvert de bois de placage ou de panneaux stratifiés. Cette technique du collage d'une finition en surface rend paradoxalement possible la présence du bois dans des mises en oeuvre où le bois massif poserait des problèmes de variations dimensionnelles.

  • Les objets en bois moulé
  • Les objets en bois moulé sont des produit composés de fines particules de bois compressées et amalgamées entre elles par une résine.

    Certains dés et certaines palettes sont fabriqués en bois moulé.dés moulés
    Mais on recense également l'utitlisation de bois moulé pour l'aménagement de
    l'intérieur des bateaux (cabine, cuisine,...).

  • Le mulch color
  • Ce sont des copeaux de bois naturels ou colorés obtenus par une technique de broyage et de tamisage spécialement étudiée pour deux versions principales d'utilisation :

    En couvre-sol :

    mulch décoratif jardin
    Le mulch coloré est ainsi employé à des fins décoratives notamment pour les massifs de fleurs. Il peut être de couleurs différentes.
    Avantages:
    • Produit longue durée

    • Large gamme de coloris pour égayer vos parcs et jardins
    • Entretien réduit au strict minimum
    • Réduit de moitié l'arrosage
    • Évite l'utilisation des désherbants
    • Garde la terre meuble : régule la température des sols
    • Sans danger pour les plantes et animaux
    • Colorants non toxiques préservant l'environnement

    En revêtement de sol pour aires de jeux :

    revetement aire de jeux pour enfants

    Avantages :

    • Grande sécurité : conforme à la norme EN 71, très bons pouvoirs amortissants (valeur du HIC correspondant à une hauteur de chute de 3 m sur 20 cm d'épaisseur de Mulch Color)
    • Écologique : naturel, même coloré
    • Bel aspect décoratif pour vos aires de jeux
    • Entretien réduit au strict minimum
    • Longue durée de vie
  • Les composites ciment-bois type "Lithoxyl" ou "Agresta"

  • lithoxyl

    Ce mode de valorisation est encore peu répandu car il est très récent. L'objectif est de valoriser les palettes cimentières en fin de vie en intégrant ce broyat de palette avec du béton (enrobage granulats de bois selon le procédé breveté "LITHOXYL".




    lithoxyl couleur

    Les composites ciment-bois sont utilisés pour la fabrication de murs, écran anti-bruit qui se révèle très prometteur car grande capacité d'absorption du bruit, chapes allégées qui se révèle avoir des propriétés différentes au béton ou autres béton allégés.



  • Autres utilisations du broyat de palettes
  • compost utilisé en horticultureLe broyat de palette peut également être utilisé pour les litères animales qui s'avère très efficace (pouvoir absorbant, durée de vie), mais aussi pour le paillage en horticulture qui permet de limiter l'érosion, d'empêcher le développement des mauvaises herbes et de contribuer à l'esthétique.

    Le broyat de palettes peut être utilisé pour la réalisation d'un compost, pour cela il faut le mélanger avec un élément organique plus humide mais la pratique reste encore peu répandue.

    Le broyat peut également être intégrer à des boues de station en vue d'un compost de qualité, la réalisation est parfaitement possible. L'épandage agricole dépend directement de la législation applicable, avec un plan d'épandage habituel.

    D'après des essais expérimentaux, le broyat possède une humidité trop faible et comporte trop d'impuretés pour une fabrication de pâte à papier. De plus, les mélanges d'essence interdisent toute utilisation.

    Réalisé par Mikaël SACHOT, "Technicien Déchets".